vendredi 27 mars 2009

Bigdogs...un robot qui vous veut du bien...


Regardez déambuler cette étrange bête, qui n’est pas sans grâce. Ce n’est pas une oeuvre d’art, mais un auxiliaire militaire. Un robot, baptisé « BigDogs » (GrosChiens), que l’armée américaine a décidé de tester en Afghanistan.

Il a été conçu par la société Boston Dynamics « dédiée à la façon dont les choses se meuvent ». C’est une machine qui fonctionne à l’essence. Mais si elle fait un bruit de tondeuse à gazon, la comparaison s’arrête là : c’est un robot bourré d’informatique et de capteurs, qui encaisse sans trébucher les bosses et les creux.
Selon Boston Dynamics, cité par le site de FoxNews, il peut marcher à plus de 6 km/h, ou alors tout doucement, grimper des pentes à 35 degrés, coucher, inspecter les environs. Il peut transporter « 140 kilos d’équipements ». Y compris, j’imagine, des armes. Un soldat idéal : pas besoin de le nourrir ou de prévoir des temps de repos. Et s’il tue un jour, ce sera froidement.

La guerre en Irak a dopé le marché des robots
C’est la guerre en Irak, dont le théâtre a été largement urbain, qui a relancé l’intérêt pour les robots. Dans une ville, les militaires ont besoin d’yeux pour détecter les dangers. J’ai assisté un jour à la présentation d’un de ces robots militaires, le « swords ». C’était en 2005, dans une base militaire du New Jersey : la machine qui nous était alors présentée était déjà impressionnante. Mais en quatre ans, à voir cette vidéo du BigDog, les progrès ont été énormes.

Avec le recul, le truc à chenilles que j’avais vu ressemblait à une machine des aventures de Joe Zette et Jocko ; les BigDogs, eux, se rapprochent des quadripodes impériaux de StarWars. Les militaires et les ingénieurs qui présentaient les Swords étaient formels : jamais ces machines ne pourraient actionner seules des tirs contre des ennemis. Bob Quinn, directeur de la robotique militaire chez Foster-Miller, le fabricant, me rassurait ainsi :

« Au lieu d’avoir son arme à l’épaule, le soldat la manipule à 500 mètres en arrière, voilà tout. Il n’a pas le stress des balles qui sifflent autour de sa tête. »

L’apparition de ces robots, selon de nombreux experts, est pourtant le prélude d’une inéluctable révolution dans « l’art » de la guerre, un tournant comparable à la découverte de la poudre. Car la frontière est ténue entre un ordre simple donné par télécommande à un robot (« Tire dans telle direction ») et un ordre plus complexe (« Entre dans cet immeuble et tue tout ce qui est vivant et qui mesure plus de 1,30 mètre »).

En attendant l’intelligence artificielle
Si la tentation de fabriquer des robots autonomes est très forte, m’avait déclaré avec lucidité John Pike, directeur de globalsecurity.org, c’est parce qu’ils permettront enfin de résoudre un des principaux casse-tête de la guerre, le fait que les soldats ont énormément de mal à tirer sur d’autres êtres humains :

« A la différence de ce qu’on voit dans les films, ils ne déchargent pas souvent leurs armes, et lorsqu’ils le font, ils tirent souvent sans vraiment viser l’ennemi. Leur instinct naturel les pousse à ne pas faire souffrir ni tuer. Une bonne partie de la formation des soldats de l’infanterie consiste à les déconditionner pour les rendre capables de tuer. Mais c’est très difficile. Les robots, eux, seront sans merci, sans remords. »

Même si elle n’est pas pour aujourd’hui, la question de l’autonomisation des robots finira par se poser. Et avec elle, celle de la programmation de « limites morales » à ses propres décisions. Au commencement, les robots auront une éthique rudimentaire : n’obéir qu’à des humains, ne tirer que si telles ou telles conditions sont réunies, etc. Mais un jour, le robot pourra lui-même s’interroger sur ses propres décisions : « Si j’agis ainsi, est-ce mal ? »

Source : News of Tomorrow

1 commentaire:

Anonyme a dit…

車燈來看看唷!
情趣用品用品對一般人來說充滿神秘動人的吸引力,許多人想一窺情趣用品用品究竟,卻又不敢太過接近,因為這個領域充斥著謠言與標籤、讓許多人深怕一碰及就會讓別人投射以異樣的眼光看待。

如果大家稍微留意一下,不難可以發現一些事,大多人在逛街時對每一間情趣用品用品店的櫥窗都會向內張望後姍姍離去,有一些人卻是假裝目不斜視的走過。畢竟台灣人的觀念並沒有像國外一樣的開放,所以還無法很公開與光明正大的踏進情趣用品用品去選購一些情趣用品用品
 
利用網路購物的方式去選購情趣用品用品是相當方便的一件事情,可以從網頁上獲得商品的詳細介紹而不必害羞的去詢問店員商品的使用方法,並且在商品的介紹上面也不亞於從店員那獲得的資訊,有些甚至還更詳細一些。
 
在台灣有許多情趣用品用品訂購網站,從以前只有少樣的情趣用品用品到今日數百種的情趣用品用品看來,這種促進閨房之樂的東西已經漸漸地為人們所接受與喜愛。

但以目前的市場來說,絕大部分的情趣用品用品網站皆以銷售台灣、大陸製造的情趣用品用品居多。原因很簡單:成本低廉,卻也因此犧牲了品質和安全性!情趣用品用品是直接與自己和最親密的另一半的身體接觸,為了節省一點點的金錢而選擇品質粗糙的廉價黑心情趣用品用品,實為相當不智的選擇。

a片是一種藝術
a片
SEO排名沒有一定的規則
seo是什麼
台北搬家的十種簡單方法
二胎房屋是什麼
清境民宿優閒自得的好地方
要找搬家公司要打哪隻電話
我想買一台二手車來開
需要室內設計快上吧
我家需要室內設計 
我想買一台led車燈很亮
我想買一台led自行車燈很亮
要找新竹搬家公司要打哪隻電話
要找室內設計做最好的是哪家
網路行銷是什麼

加油棒來看看唷! 
精準的室內設計資訊在這
昱承室內設計設計的很棒

很亮的照明請找阿囉哈

台北搬家公司服務最好